Tous appelés à la sainteté

Posté le 20 Oct 2018, Père Krzysztof Charanczuk
event-saint-jean-baptiste

Le mois d’octobre est très chargé en événements dans l’Église : canonisation du pape Paul VI et de l’archevêque Romero assassiné en 1980 et de cinq autres personnes, sy- node des jeunes et Journées Missionnaires mondiales.

Le thème commun pourrait être : tous appelés à la sainteté :

Le Pape François

« Chers frères et sœurs, notre cœur est comme un aimant … ou bien il vivra pour aimer ou bien il vivra pour lui-même, […] Nous contentons-nous de quelques préceptes ou suivons -nous Jésus comme des amoureux, vraiment disposés à quit- ter quelque chose pour lui ? Jésus nous suffit-il ou bien cher- chons-nous beaucoup de sécurités du monde ?
Et d’encourager, sur le modèle des nouveaux saints, à « la sainteté » et non pas à une « vocation aux demi-mesures ».

Le cardinal Robert Sarah, ancien archevêque de Conakry et proche du pape fait remarquer que Paul VI est la prolongation de ce qu’avait voulu Saint Jean XXIII : un renouveau de l’Église. « L’Eglise ne va se renouveler en créant de nouvelles struc- tures, ni « en organisant techniquement la pastorale et les structures des paroisses, mais par la sainteté de la vie de chaque baptisé. »

A propos de Mgr Romero, voici le témoignage anonyme d’une sœur du Salvador :

Oscar Romero avait beau être une personne plutôt timide et réservée, il oubliait sa peur et sa pudeur pour assumer plei- nement son rôle de pasteur. […] Mgr Romero n’est pas né saint, il l’est devenu parce qu’il s’est laissé interroger à la fois par la réalité et par le Christ présent au milieu du peuple souffrant, et il a porté sur lui cette croix, au prix de la persécution à l’intérieur et à l’extérieur de l’Église de son temps. On le voit en chemin, à l’écoute de tous, priant beau- coup et agissant avec détermination pour la défense des plus petits.

Le pape François au synode des jeunes

« Les extrêmes confins de la terre, chers jeunes, sont pour vous aujourd’hui très relatifs et toujours facilement “navigables”. Les réseaux sociaux effacent les marges et les distances. Tout semble à portée de main. Pourtant sans l’en- gagement du don de nos vies, nous pourrons avoir des my- riades de contacts mais nous ne serons jamais plongés dans une véritable communion de vie. La mission jusqu’aux ex- trêmes confins de la terre exige le don de soi-même dans la vocation confiée par Dieu.»

Père Krzysztof Charanczuk, Communauté du ChemineNeuf