Hello Justin !

Comme tout le monde tu trouves le temps long et tu t’inquiètes du déconfinement.

Et pourtant il y a encore une dizaine de jours de confinement strict et un temps non précis de confinement partiel – Ne parlons pas de déconfinement ! Tu me demandes comment le vivre ?

Je pense qu’il ne faut pas que tu râles, comme nous avons souvent l’habitude de faire,

mais relis déjà ce qui t’a permis de grandir. Je te propose trois questions ?

  • Est-ce qu’il t’a permis de te plonger dans la Parole de Dieu, de découvrir davantage l’Evangile et la Bible ?
  • Est-ce qu’il a été l’occasion de prendre davantage des nouvelles de ta famille, de tes amis et aussi des personnes isolées que tu connais sans oublier de te rendre proche de ceux qui sont autour de toi.
  • Est-ce que tu as pu être acteur de paix et transmetteur de joies ?

En fait je pense que ce confinement peut-être une très bonne école du cœur, une école de persévérance dont Saint-Paul nous parle souvent dans ses lettres.

Je suis désolé d’être aussi sérieux ce matin, mais j’ai trouvé le ton de ton mail assez insistant pour aller au fond des choses.

Bien fraternellement,

Ton ami Théo